Quelle est la taille idéale du pénis?

Docteur Sexe se penche aujourd’hui sur une question que soulèvent beaucoup d’hommes et qui est souvent source d’angoisse et de complexe: Quelle est la taille idéale du pénis ?

Le dicton populaire qui soutient « qu’il n’y a pas que la taille qui compte » ne fait pas écho chez tous les hommes.

En effet, la taille du pénis ou même son apparence reste  un sujet anxiogène pour beaucoup hommes.

Ce malaise peut s’installer au quotidien et même coupé toute envie de rapport sexuel. Certains hommes deviennent complètement obsédés par la taille de leur pénis et réfléchisse à toutes éventualités y compris à la chirurgie, pour l’agrandir.

Certains expliqueront qu’ils sont gênés par la petitesse de leur pénis et d’autres par son aspect un peu flasque.

Les médecins et les chercheurs s’attèlent à dire qu’il n’y a pas de taille normale et que la taille du pénis n’influe pas sur le plaisir des partenaires. Cependant, les chirurgiens sélectionnent pour l’opération d’agrandissement du pénis, des hommes ayant une longueur flasque de moins de 4 cm ou une longueur droite de moins de 7,5 cm.

Quant aux femmes, elles ne comprennent pas cette préoccupation, que les hommes entretiennent depuis l’adolescence.

Pour pallier à ce complexe, une multitude de produits ou de traitements efficaces  ou non, reconnue ou pas par le corps médical est sortie sur le marché.

Destinées à allonger ou grossir le pénis, les méthodes sont nombreuses mais beaucoup ne sont pas sérieuses, il faut donc rester très prudent..

L’intervention chirurgicale vise notamment à corriger un micropénis. C’est alors une chirurgie dite « réparatrice », prise en charge par la Sécurité sociale.

Dans d’autres cas, le sexe est parfaitement standard, le patient souhaite simplement augmenter la taille de la verge au repos. L’intervention relève alors de la chirurgie plastique, qui n’est alors évidemment pas remboursée par la Sécurité sociale.

Les techniques non-chirurgicales non validées par le corps médical :

  • Dispositifs magnétiques ou électriques pour stimuler la croissance du pénis
  • Thérapie «hormone», contenant parfois des hormones sexuelles testostérone ou connexes (stéroïdes)
  • Remèdes à base d’herbes  de partout dans le monde.
  • Poids attachés au pénis pour l’étirer

Les techniques Chirurgicales

La chirurgie pour l’allongement du pénis a été offert aux hommes avec raccourcissement sévère due à des anomalies congénitales (anomalies présentes dès la naissance), la chirurgie (pour le cancer du pénis ou la maladie de La Peyronie) ou un traumatisme (amputation accidentelle ou délibérée).
La chirurgie esthétique pour augmenter la circonférence du pénis, ou l’épaisseur, a commencé aux Etats-Unis dans les années 1980.

Allongement du pénis: la technique la plus courante pour allonger le pénis est de réduire ses ligaments suspenseurs, puis exécuter la chirurgie plastique pour fournir un complément de peau pour couvrir sa nouvelle longueur.

L’opération  chirurgicale pour l’augmentation de la taille du pénis, ou plus précisément l’augmentation de la circonférence, consiste en une transplantation de graisse sous la peau du pénis.

Les résultats sont difficiles à juger, car les chirurgiens n’ont pas recueilli de données de manière systématique. L’intervention du sexe n’existe que depuis 7 à 8 ans. Les résultats de la seule étude fiable indiquent que la seule division du ligament suspenseur  en résulte une augmentation moyenne de 0,5 cm de longueur, tandis que l’avancement de la peau augmente longueur de 1,6cm

La chirurgie peut être bénéfique pour certains hommes, mais certainement pas tous.
Les spécialistes, notamment les urologues considèrent généralement que les interventions de chirurgie esthétique courantes sont peu fiables dans leurs ensembles, et peuvent apporter de graves complications.

Il est toujours préférable de demandez conseil à un médecin de confiance, comme votre médecin généraliste ou un urologue local, sur la nature et les normes de la clinique avant de demander une consultation.

Les complications après une chirurgie

  • Risques d’infection et d’hémorragie.
  • Scrotalisation du pénis, dans lequel le pénis semble surgir du scrotum plutôt que de la paroi abdominale.
  • Relâchement de la peau utilisée pour augmenter la longueur du pénis (la peau a une mauvaise circulation sanguine et donc meurt, laissant une zone profondément ulcérée).
  • Perte de périmètre dû à la graisse de réabsorption.
  • Formation de nodules, si la graisse implantée ne disparaît pas de manière uniforme. Le pénis peut être laissé avec une apparence difforme.

La plupart des hommes ont un pénis qui tombe dans la gamme de taille normale suggérée et sans chirurgie, beaucoup seront toujours en mesure de profiter de très satisfaisantes relations sexuelles, malgré la petite taille de leur pénis.
Sachant que les résultats chirurgicaux sont encore imprévisibles, sauf en cas de grave problème à la naissance, ou de santé (cancer) une meilleure option pourrait être envisagée. Il serait raisonnable de demander l’avis d’un thérapeute sexuel, qui pourrait être en mesure d’offrir aide et conseils, comme un soutien psychologique pour résoudre un problème d’estime de soi.



Laisser un commentaire

4 + quatre =

Quizz 7 : La Masturbation

Jouez à des milliers...

5 lieux insolites pour faire l’amour

Pimentez votre relation faites...

Quizz 1 : Amour et sexe

Etes vous sûr(e)  de...

Top 10 Kamasutra pour lui

1 La levrette : Une...

Les secrets du Clitoris

Comment caresser le clitoris...

Mentions légales - Conditions Générales