Les dérivés du kamasutra

Le Kamasutra

Le Kâmasûtra (du sanskrit कामसूत्र Kāmasūtra, composé de काम Kâma, « le désir1 », et de सूत्र sûtra, « l’aphorisme », soit littéralement « les aphorismes du désir ») est un recueil indien écrit entre les IVe et viie siècles, attribué à Vâtsyâyana. Le Kâmasûtra est un traité classique de l’hindouisme. Il a été traduit pour la première fois en anglais en 1876 par Richard Francis Burton. Mais le livre ne devint légal au Royaume-Uni qu’en 1963.

Dans ces 3 philosophies que nous allons découvrir, la sexualité est une source de spiritualité.

Les dérivés du Kamasutra

  • Le Ranga Ananga

Le Ranga Ananga (stade de l’amour) ou Kamaledhiplava (bateau dans la mer de l’amour) est un manuel écrit par Kalyana Malla en 1885, un indien, c’est un manuel de l’amour indienne visant à empêcher la séparation de l’homme et la femme. Elle fait valoir que les maris et les épouses errants les uns des autres parce qu’ils sont dans le besoin de variation sexuelle et d’excitation. Kalyana pensait que l’homme était responsable du maintien du mariage homme, c’est pourquoi ce livre a été écrit pour les hommes.

Le travail était destiné à montrer que la femme est assez pour un homme. Comment s’est articule ce livre ?

Tout d’abord il est divise en plusieurs chapitres tels que : les 4 ordres des femmes, les signes différents entre l’homme et la femme, traitement des jouissances extérieures,… Mais aussi des annexes comme par exemple, une abordant le thème de l’astrologie du mariage.

  • Le Tantra et le Tantrisme

Le tantra est une tradition spirituelle hindoue du tantrisme. Le tantrisme est un courant de l’hindouisme, c’est une doctrine qui soutient qu’il existe une identité absolue entre l’esprit et la matière. On ne connait pas bien sa date d’apparition. Le tantra est compose de deux mots sanskrits : tanoti (expansion) et trayati (libération). De nombreuses interprétations  ont été apporte par différents auteurs. La doctrine se révèle en corrélation avec le kamasutra  car elle entend que «  l’union des deux sexes élimine la polarité des contraires et conduit à l’indivisible originel qui précéda la création ». Le tantrisme est une quête philosophique dont le but est d’arriver à un état d’harmonie et d’éveil en pratiquant l’introspection sensorielle. La sexualité constitue seulement un des moyens utilisés pour atteindre l’éveil et l’acte sexuel, appelé « maîthuna » n’est pas une course à l’orgasme, mais un moyen de faire monter l’énergie sexuelle (kundalini). Le tantrisme idéalise plutôt l’orgasme comme une voie du nirvana. Il est également reconnu comme le « yoga de l’amour ».

La sexualité constitue seulement un des moyens utilisés pour atteindre l’éveil et l’acte sexuel, appelé « maîthuna ». Attention, ce n’est surtout pas une course à l’orgasme, mais un moyen de faire monter l’énergie sexuelle -kundalini-. Ce ne sont donc pas seulement des exercices destines a accroitre le plaisir physique. Les techniques respiratoires et les posture servent a canaliser l’énergie sexuelle puis a la faire circuler harmonieusement dans les corps des deux partenaires. Le but étant de réaliser la fusion des principes masculins/féminins, et non l’orgasme, qui est un moyen de communication avec son partenaire. L’initiation est longue et demande une constance et un sérieux qui font souvent défaut. Le tantrisme considère la sexualité comme une forme de méditation où chaque partenaire apprend à vivre un sentiment d’unité profonde avec lui-même et avec l’autre. Pour parvenir à cet état, une préparation spirituelle et corporelle est indispensable. L’objectif premier est de prendre conscience de l’instant présent. Pour cela une exploration sensorielle est nécessaire…

Si vous voulez pratiquer le tantrisme, revenez à l’essentiel ! Prenez quelques minutes de méditation, le matin et le soir, au lever et au coucher du soleil. Le yoga vous sera d’un grand secours et recherchez les moments de détente dans la campagne ou dans la forêt. Pensez à respirer très fort, et soyez sensible aux odeurs qui se dégagent de la terre, de l’eau et des arbres. Régulièrement, faites des exercices du périnée. Pour l’homme, la contraction du périnée présente l’avantage de bloquer l’éjaculation. Pour la femme ils permettent d’améliorer la circulation sanguine dans la zone génitale et, ainsi d’amplifier les sensations. L’essentiel, c’est la patience et le désintérêt qui permettent d’arriver à l’extase ! Et même si la créativité n’est pas exclue, certains conseils sont à suivre :L’utilisation d’encens, de bougie, d’huiles essentielles au Patchouli, à la lavande, crée une atmosphère favorable au développement des sens et à la détente avec une musique douce déstressente. L’odorat doit être fortement sollicité. Buvez du thé de Damania, herbe aphrodisiaque et relaxante. Epurez préalablement votre corps par des gommages et évitez tout parfum les heures qui précèdent la Maithuna. Mangez beaucoup de fruits frais et légumes crus. La maithuna débute par l’éveil du plaisir du goût. Chacun des deux partenaires doit faire manger l’autre. Commencez à respirer doucement et profondément… Commencez ensuite à vous embrasser et à vous caresser du bout des lèvres et déshabillez-vous mutuellement, sans cesser de vous toucher ; Une fois dénudés, les massages doivent partir du bas des jambes vers le haut. Vous pouvez utiliser les doigts, la paume des mains, les lèvres et la langue. Le massage et les caresses doivent être interminables… Et n’essayez pas de provoquer un orgasme ! Laissez-vous simplement porter par le plaisir ; S’il y a pénétration, les partenaires sont invités à ralentir la venue de l’orgasme. Cela passe pour les hommes par une découverte de l’orgasme sans éjaculation et pour les femmes par une maîtrise des contractions de l’utérus. Lors d’un rapport sexuel normal, l’homme et la femme ont de nombreuses contractions. Il faut apprendre à les dominer et donc à les déceler. Après deux ou trois contractions, pensez à vous détendre en respirant profondément pour faire durer les tensions, sans y succomber. Ensuite, durant la maithuna, le couple passe de la sexualité animale à une sexualité alchimique  au travers différentes positions…

  • Taoïsme

Né au VIème siècle avant JC, le taoïsme est à la fois une philosophie et une religion chinoise. Le taoïsme reprend le tantra car c’est un yoga sexuel. Mais il va plus loin que le tantra car il fait apparaitre une nouvelle dimension : la place de la femme. La femme joue un rôle très important dans le taoïsme puisqu’elle est initiatrice et détentrice du  pouvoir. La sexualité a un rôle tres important : la sexualité est sacralisée  notamment avec la complémentarité Ying-yang entre l’homme et la femme. C’est l’idée d’une attraction mutuelle mais également d’un rejet mutuel. Le yin a pour caractéristiques la douceur, la féminité, les ténèbres entre autres, tandis que le yang, lui, est caractérisé par la masculinité, la montagne, ou l’activité parmi d’autres.  La particularité de la technique chinoise est l’apnée qui est pratiquée pendant l’acte sexuel.

Dans le taoïsme on retrouve le dragon de Jade qui est l’homme, le taoiste et la Tigresse Blanche qui représente la femme qui met en œuvre des pratiques sexuelles et spirituelles.

    Les eunuques et courtisanes

L’Inde médiévale  avec ces personnages hauts en couleur, ces princes, cachait des personnages un peu particuliers : les eunuques (homme castres) et les courtisanes. Ceux-ci proposaient des dérives du kamasutra. Le kamasutra impose certains interdits tels que les caresses bucco-génitales appelées auparishtaka. Ainsi, il convient de pratiquer cela en ayant une relation hors mariage : les courtisanes et eunuques offrent donc ce commerce de « la bouche » entres autres. Les courtisanes se procurent des plaisirs sexuels, aussi bien que leur propre subsistance.

Testez vos connaissances avec DocteurQuizz, le Quizz de Docteur Sexe : Quizz Kamasutra

Laisser un commentaire

16 + dix-neuf =

Quizz 7 : La Masturbation

Jouez à des milliers...

5 lieux insolites pour faire l’amour

Pimentez votre relation faites...

Quizz 1 : Amour et sexe

Etes vous sûr(e)  de...

Top 10 Kamasutra pour lui

1 La levrette : Une...

Les secrets du Clitoris

Comment caresser le clitoris...

Mentions légales - Conditions Générales